CONTRE LA XENOPHOBIE D’ETAT MANIFESTONS MASSIVEMENT LE 12 JANVIER 2010

Publié le par Espiel71 Militante

Il y a un an, ouvrait le centre de rétention de Metz- Queuleu malgré les manifestations d’opposition d’organisations et de citoyens messins.

De janvier à octobre 2009, 29 familles, 61 enfants et 1144 personnes adultes isolées ont transité dans ce centre. Un tiers environ a dû être remis en liberté car leur expulsion n’a pu avoir lieu. D’autres ont été renvoyés dans leur pays malgré le danger qu’ils encouraient.

Ce centre de rétention, comme les 23 autres en France et dans les DOM-TOM et les dizaines de locaux de rétention, a vocation à enfermer des personnes étrangères, non pas parce qu’elles ont commis un délit quelconque, mais pour faciliter leur expulsion.

L’administration, après avoir commencé à s’attaquer aux personnes les plus vulnérables que sont les demandeurs d’asile, veut désormais expulser des personnes arrivées en France de longue date et qui ont des autorisations de séjour, des contrats de travail.

Les politiques d'immigration française et européenne désignent les étrangers comme une menace. Elles orientent nos sociétés vers une xénophobie d'Etat. Sous couvert de défendre une prétendue identité nationale, elles incitent au racisme et au repli communautaire et favorisent la précarité et le travail au noir. L'instrumentalisation politique des questions d'immigration entraîne nos pays sur des pentes dangereuses. Elles sont utilisées pour aggraver les régressions sociales dirigées contre toutes et tous.

 

NOUS DEMANDONS :

LA FERMETURE DES CENTRES DE RETENTION

LA REGULARISATION DE TOUS LES SANS PAPIERS

avec obtention des droits politiques, économiques et sociaux s’y référant

 

Le 12 janvier 2010

Jour anniversaire de l’ouverture de ce CENTRE DE LA HONTE

RASSEMBLEMENT à 18H30

Place du marché à Borny pour une manifestation

jusqu’au centre de rétention administrative

 

UCIJ - Uni(e)s Contre une Immigration Jetable

http://www.contreimmigrationjetable.org/

pour nous contacter: ucij57@gmail.com et au 06 79 28 28 29.

Publié dans Ce que je sais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article