L'internationalisme selon le Front de gauche

Publié le par Longwy54

 

Culpabiliser dans un tract dès la 7ème ligne les salariés qui chercheraient quelques sous de plus au delà des frontières de la grande région, relève d'une myopie politique, d'une incompréhension totale du fonctionnement de l'économie capitaliste mondialisé, surtout quand le grand timonier populiste du FDG Mélenchon propose comme unique remède un repli national, flanqué d'un protectionnisme à la Keynes.

Le dinosaure stalinien Georges Marchais, avec son "achetez français", n'aurait pas fait mieux !

Créer la 6ème République au lieu de dépasser le capitalisme ? Non merci !

Que l'internationamisme, nécessité absolue pour vraiment faire bouger les choses n'est décidement pas le coté fort du FDG puisque Mr Mélenchon était plutôt pour les interventions impérialistes dans les pays du Maghreb et autres pays arabes.

Que pense donc le FDG des étudiants étrangers venus voler le savoir français pour ensuite l'exporter vers leur pays d'origine ?

 

fdg

Publié dans Ce que je sais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

claude 17/03/2012 23:12


Le front de gauche
est clairement protectionniste et nationaliste. Ce ne sont pas des insinuations, c'est dans son programme. Les multinationales, elles, se gaussent bien de cette franchouillardise démagogique. Le
seul parti internationaliste, c'est le NPA. Protéger les travailleurs français, c'est 1) du flan 2) une division donc un poison pour la classe des opprimés.