Venezuela: Chavez propose la création de la Vème Internationale pour le socialisme du XXI ème siècle.

Publié le par Espiel71 Militante

cha1.jpg

De Marx à Chavez…

Lors de la rencontre internationale des partis de gauche tenue du 19 au 21 novembre 2009 à Caracas, le président du Venezuela Hugo Chavez a lancé l’idée de la création d’une V Internationale pour la construction du socialisme du 21eme siècle. Il a ainsi proposé l’organisation par le Parti Socialiste Uni du Venezuela (PSUV) de la tenue d’une rencontre mondiale, à Caracas en avril 2010, pour initier la constitution de cette instance qui portera un projet anticapitaliste.

Pour Chavez, il n’y pas de temps à perdre pour la création d’une «nouvelle organisation qui corresponde au temps et aux défis que nous vivons, et qui soit un instrument d’unification et d’articulation de la lutte des peuples pour sauver cette planète». Il a déclaré aussi que le « capitalisme est une menace pour le futur de la race humaine » et a considéré qu’actuellement « l’épicentre de la révolution est en Amérique latine, particulièrement au Venezuela ».

Si la Vème Internationale voit le jour l’année prochaine en Amérique latine, elle deviendra de fait la première instance des travailleurs créée en dehors de l’Europe. Pour rappel, la première Internationale a été fondée par Marx en 1864 à Londres, la deuxième par Engels en 1889 à Paris, la troisième par Lénine en 1919 à Moscou et la quatrième par Trotsky en 1938 à Paris. Ces Internationales ont vu le jour dans un contexte marqué par un activisme effervescent du mouvement ouvrier européen qui était en position de prendre le pouvoir, comme il fut le cas en Russie impériale en Octobre 1917.

En fait, l’idée d’une nouvelle internationale a été déjà proposée deux ans auparavant par le sociologue Michael Löwy, membre de la IV Internationale. « La Cinquième Internationale n’est pas le spectre rouge qui hante l’Europe et le monde dont parlait Marx dans le Manifeste communiste, mais c’est une idée qui commence à circuler. Voici peu de temps, un journal patronal français, le  » Bulletin des industriels de la métallurgie  » parlait du danger d’une Cinquième Internationale. On ne sait pas d’où il sortait cette idée », avait-il écrit. Par la voix de François Sabado, le Nouveau Parti Anticapitaliste, section française de la IV Internationale, a répondu oui à l’appel de Chavez.

Bien que le mouvement altermondialiste ait réussi à créer à travers les forums des rencontres qui lient des expériences de luttes menées un peu partout dans le monde, l’idée de Chavez apporte un nouvel espoir dans le camp du mouvement anticapitaliste. 2O ans après la chute du mur de Berlin et l’effondrement de l’URSS ainsi que l’atomisation de la III Internationale (appelée aussi l’Internationale Communiste), l’implication du Venezuela de Chavez dans l’unification des luttes au niveau mondial donnera éventuellement naissance à l’Internationale des opprimés du XXI siècle.


Mohammed Yefsah

Publié dans Ce que je sais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article