Spécial Résistance en marche: Armes de persuasion massive, à relayer !

Publié le par Espiel71 Militante

Spécial
Résistance

La formidable idée d'Aspeta, à relayer par tous ! Et à mettre en pratique sans faute !
appelle à une Grève Générale Reconductible
le 10 Novembre 2009,
.
- Pour qu'une action citoyenne forte contraigne le pouvoir a considérer les revendications et les craintes d'un nombre grandissant de Français dans beaucoup de domaines comme des priorités fondamentales,

- Pour
qu'un vaste mouvement collectif persuade nos dirigeant de ne pas tenter de sacrifier notre modèle social sur l'autel d'un libéralisme érigé en dogme,

- Pour
que les réformes indispensables a envisager ne se fassent pas systématiquement au détriment des plus vulnérables de nos compatriotes,

- Pour
que soient respectées définitivement les valeurs Républicaines fondatrices de la nation.

ASPETA ne peut que soutenir un tel projet !

Mais,
sera assez puissant pour que basculent sans violence les logiques mercantiles appliquées à la gestion de l'état,

- Quel moyen de pression est véritablement efficace pour parvenir a changer rapidement une situation devenue inacceptable,

- Quel argument majeur utiliser pour convaincre l’ensemble de nos hommes politiques d'enfin réagir en faveur du peuple ?
- Quel levier

ASPETA n'en voit qu'un seul.

Et c'est l'Argent …

... Que nous refuserons de dépenser !


Parce qu'en effet,

- En privant globalement le système de cet outil de chantage principal qu'est l'Euro, il ne pourra plus fonctionner librement à sa guise comme il se le permet depuis trop longtemps,
- Les hautes sphères financières affolées par le risque imminent d'une pénurie de dividendes nécessaires à leurs ambitions devront modérer leurs exigences auprès de nos hommes politiques par crainte d'une récession beaucoup plus coûteuse que profitable,
- Le déséquilibre monétaire ainsi engendré serait d'une telle ampleur qu'il deviendra impossible au gouvernement de tenir des engagements populistes qui ne tiennent finalement que sur des règles impliquant obligatoirement la consommation à outrance de tous les travailleurs.

ASPETA vous propose donc ...

- Refusez tout type d'achat pour tous ensemble faire trembler l'économie,
- Agissez concrètement grâce à l'impact évident de ce moyen de lutte simple et pacifique,
- Inquiétez véritablement des logiques de gestion d'état devenues inéquitables et corrompues
,
- Servez vous
de votre pouvoir d'achat déjà amplement réduit comme l'élément décisif d'une réelle démarche contestataire,
- Imposez activement cette lutte légitime en utilisant l'énergie indispensable à vos adversaires,

Transformez vos Euros ...
... en armes de persuasion massive !

elles furent imaginées en 1992 par le canadien Ted Dave pour protester contre la société de consommation et ce qu'elle entraîne, l'environnement, le juste partage des richesses, les raisons budgétaires sont à la base de son initiative, ajoutez a toutes ces nobles raisons d'y participer celle qui consiste a utiliser la puissance économique considérable de toute une journée sans rien acheter.

Si ce jour la,
DIX MILLIONS de Français privaient l'économie de CINQ Euros chacun,
c'est CINQUANTE MILLIONS d'Euros qui ne pourraient plus être utilisés par le capital.
Soit,
pratiquement UN POUR CENT du produit national brut journalier,

un chiffre imposant et de nature a faire infléchir
les dictats mercantiles de nos élites financières !

Ne Dépensez plus , Pensez !







ASPETA se méfie du président des Français,

Bien que démocratiquement élu par une majorité
de convaincus des bienfaits du système libéral,

il représente un réel danger.

Celui que ce pays soit inféodé aux dictats imposés
par des élites mercantiles dont les règles fondamentales
ne visent qu'a l'édification d'un ordre nouveau,

qui servira davantage encore leurs seuls intèrets.

Pourtant rien n'est perdu ...

Les résitances s'organisent,
.
elles cherchent des solutions et se mobilisent
afin de participer a une reflexion citoyenne
.
qui proposera des alternatives cohérentes.
.


La France est en train de changer ...




_________________________________________________________________________________________



Nous sommes toutes et tous le Conseil National de la Résistance ;-)



On ne peut pas attendre que l’inspiration vienne. Il faut courir après avec une massue.
(Jack London)

Que faire, aujourd’hui, pour donner un coup d’arrêt à la liquidation, par Sarkozy et le Medef, de notre République et de son modèle social hérité du CNR?

Ce coup d’arrêt ne peut être donné que par une très large mobilisation populaire dans tout le pays et au même moment…

La capacité de révolte de notre peuple est intacte, comme le montrent, partout en France les foyers de résistance qui se développent sous des formes différentes (collectifs, associations, fondations…).

Les conflits sociaux se multiplient. Mais ne convergent pas…

L’alternative politique au capitalisme sauvage se dessine peu à peu. Mais pas assez vite…

Le mouvement social manque de cohésion et de puissance, faute d’une perspective politique réelle.

Il est morcelé et les états-majors syndicaux, ont choisi d’engager, entre eux, une course à la représentativité qui les éloigne de leur base et les fragilise.

La perspective politique, elle, tarde à prendre forme car la réflexion est menée sans l’adhésion des masses populaires.

Les divisions intestines, le culte de l’individualité et des appareils ont détourné trop de citoyens du terrain politique.

Convergence des luttes ET irruption citoyenne du peuple dans le champ politique doivent être obtenues. Maintenant…

Or situation dans laquelle se trouve notre pays nous offre cette possibilité dans les semaines à venir!

L’initiative d’une Grève Générale Reconductible, le 10 novembre 2008 doit être relayée dans tout le pays pendant les congés d’été.

La rentrée de septembre sera l’occasion de la décider partout et deux mois de travail permettront encore d’en assurer le succès.

Sa réussite repose, sur l’engagement, immédiat des forces de chacune et chacun d’entre nous.

Elle donnera une cohésion au mouvement social en donnant l’impulsion indispensable à la mise en place d’un cadre commun de discussions pour coordonner les luttes, organiser la résistance et reprendre les conquêtes.

L’intervention populaire pourra aussi imposer un cadre de réflexion unitaire et attractif qui pourra facilement être élargi aux citoyens, pour la création d’une vraie alternative aux politiques actuelles.

Elle pèsera sur les rassemblements des organisations politiques de fin d’année et aura comme prolongement la nouvelle séquence électorale qui s’ouvre avec les élections de 2009, 2010 et 2012.

Ce camouflet sera enfin un signal très fort en direction des autres pays de l’Union Européenne que Sarkozy préside jusqu’en décembre…

Diffusez cet appel par tous les moyens possibles et imaginables :

Soyons le Conseil National de la Résistance ;-)

Résister, c’est créer. Créer, c’est Résister.

www.conseilnationaldelaresitance.fr

14 juillet 2008.

  

La casse du modèle social français, issu du glorieux
Conseil National de la Résistance, doit cesser.

La mondialisation capitaliste qui nous exploite a franchi
les bornes du supportable.


Quand le pouvoir légal usurpe les pouvoirs du peuple, le peuple a
le devoir de se rebeller.

La grève générale reconductible du 10 novembre 2008 ne sera
pas décrétée par en haut,

c'est vous, partout, qui allez la faire naître et participerez
ainsi à la construction

d'une véritable alternative à l'exploitation que nous subissons toutes et tous.

Conseil National de la résistance

 

 

Première Proposition : La solution révolutionnaire

(Eva : La seconde, c'est de transformer les euros en armes de persuasion massive) 

.
Il y a quarante ans, un formidable élan politique et populaire
a pu radicalement changer le cours de l'histoire.
.
En France la lutte révolutionnaire,
celle de la rue
parvenait a faire basculer le pouvoir en place.
.
Des documents filmés
pendant cette époque vous feront comprendre
comment il est possible à tout un peuple de réagir
.
lorsqu'il est en colère.
.
lorsque cela devient indispensable.
.
Les conditions qui provoquent de telles luttes
ne sont pas encore réunies
mais il est à craindre que les dérives successives
d'un gouvernement qui oublie son peuple
produisent un jour des étincelles assez puissantes
pour allumer les feux de la révolte.
.
Ces petits films sont un témoignage probant
de ce qui pourrait se reproduire
si le gouvernement continuait a dégrader
les principes Républicains fondateurs de la Nation.
.
d'ASPETA sur Youtube

Voir à


Publié dans Ce que je sais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article