Lettre ouverte à l'intersyndicale du Bassin de Longwy

Publié le par Espiel71 Militante

Lettre ouverte à l’Intersyndicale du Bassin de Longwy

La journée de grève et de manifs contre le projet de loi Woerth - Sarkozy sur les retraites a dépassé les prévisions les plus optimistes. Près de 3 millions de manifestants, des taux de grévistes importants dans de nombreux secteurs, y compris dans le privé, la mobilisation fut à la hauteur des grandes journées de la grève de 1995 contre le plan Juppé et de 2003 contre la réforme Fillon. Il ne fait aucun doute que la mobilisation monte en puissance et qu'il y a encore de la réserve.

Depuis des mois, le débat sur l’avenir des retraites est lancé. Le mérite n’en revient pas au gouvernement qui s’est livré à un simulacre de concertation pendant qu’il distillait une propagande mensongère en direction de la société et adressait des messages rassurants aux marchés financiers.
Si le débat a été imposé, c’est parce qu’un mouvement social qui est allé croissant, s’est développé à l’initiative des organisations syndicales, notamment avec un temps particulièrement fort le 24 juin dernier. Mais le débat a aussi commencé à pénétrer en profondeur dans le pays parce que, parallèlement, l’appel dit « Attac-Copernic : faire entendre les exigences citoyennes sur les retraites » a donné naissance à un mouvement citoyen rassemblant dans la plus grande unité associations, syndicats et partis politiques, de la base au sommet.
Ainsi, aujourd’hui, les enjeux des retraites et les dangers de la réforme prévue par le gouvernement sont évidents. Et nous devons réunir les conditions pour faire échouer le projet de loi.

Gagner, c'est possible car le gouvernement et Sarkozy n'ont jamais été aussi impopulaires. L'arrogance masque mal la peur qui gagne le pouvoir face à la montée de la colère sociale.

La question de la reconduction est en débat dans de nombreux endroits. Il faut que le mouvement s'amplifie, gagne en puissance, se généralise.

Comme partout en France, le Collectif Retraites Longwy ne se voit pas en concurrence avec les syndicats mais en complémentarité.

Pour défendre un de leurs Droits fondamentaux, les travailleurs attendent un signal fort, des perspectives de luttes et des mobilisations d’ampleur.

Nous faisons appel à concerter et à conjuguer nos efforts et démarches car nous devons au mouvement ouvrier l’unité.

Ainsi, chers et chères camarades, dans la certitude que l’union fait la force, nous vous invitons à discuter ensemble dans les plus brefs délais sur les démarches communes possibles.

Dans l’attente de vous lire (par mail svp à collectifretraiteslongwy@yahoo.fr), veuillez accepter nos salutations fraternelles.

Le Comité Retraites Longwy

 

Attac, la FSU, la GSPH Gauche Solidaire du Pays Haut, la Ligue des Droits de l’Homme, des militants CGT, le NPA Nouveau Parti Anticapitaliste, le PG Parti de Gauche, le Collectif PCF du Bassin de Longwy, le PS Parti Socialiste 7ème circonscription de Meurthe et Moselle, les Verts.

 

 

Longwy, le 15 septembre 2010

 

 

 

 

Publié dans Ce que je sais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article