Les patrons des hedge-funds ont touché la somme record de plus de 25 milliards de dollards

Publié le par Espiel71 Militante

Les golden boys sont de retour !!!

La finance a spéculé sur le fait que les gouvenements ne laisseraient pas aller les banques en faillite !!

 

Le gratin des patrons des fonds spéculatifs a touché plus de 25 milliards de dollards en 2009, un record, en pariant sur le redressement de la finance mondiale, dans un contexte de récession continue pour l'économie réelle.

 

Les 25 dirigeants de hedge funds ont perçu le double de ce qu'ils avaient gagné en 2008, selon le classement annuel du magazine AR Absolute Return+Alpha dévoilé par le New York Times.

La rémunération individuelle des sept premiers dépasse le milliard de dollards et le dernier de la liste a perçu 350 millions de dollards... Le monde se débat encore pour sortir de la récession, mais pour les gérants des hedge funds les plus riches, l'année 2009 a été la meilleure de toute. 

Les chiffres sont choquants mais logiques quand on est dans le monde de la finance.

Ces fumiers ont simplement profité des opportunités d'investissement générées par la dévalorisation de nombreux actifs.

Les fonds spéculatifs ont ainsi massivement acheté les actions bradées et les dettes des institutions financières, fragilisées par la crise des crédits immobiliers à risque(subprime) ayant entrainé la faillite de la banque d'affaire américaine Lehman Brothers en septembre 2008.

L'élite de la finance, ces fumiers ont misé sur le fait que les gouvernements ne laisseraient pas s'effondrer les banques, dont le rôle est important pour le fonctionnement de l'économie capitaliste.

"Quand tout le monde s'interrogeait sur le survie des banques ou parlait de leur nationalisation, il fallait oser. Ils en recueillent les fruits aujourd'hui" 

Les bourses ont connu en 2009 un rebond spectaculaire. Le don jones, indice vedette de ce jeu pourri qu'est la bourses, a par exemple gagné près de 19 pour cent.

L'Américain David Tepper, gérant du fonds spéculatif Appaloosa Management a perçu 4 milliards de dollards, du jamais vu. Outre les actions des banques, il a acheté celles du géant américain de l'assurance AIG lourdement endetté et sauvé de la faillite par l'Etat, avec le fric des contribuables , ne l'oublions pas!

Son fonds a gagné plus de 130 pour cent en 2009. Les fonds spéculatifs sorte de club select d'investisseurs (fonds de pension, banques d'affaires, investissements institutionnels, grosses fortunes) brassaient en 2009 entre 1200-1300 milliards de dollards.

En outre, face à la grogne populaire et au rôle supposé des fonds spéculatifs dans la crise grecque, les autorités politiques en Europe et aux Etats Unis envisagent de réguler le secteur, notamment en imposant une taxe sur les gains. Le problème est que le capitalisme n'est ni moralisable, ni régularisable, il faut le détruire enfin.

Publié dans Ce que je sais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article