Billet doux / Capitalisme et obésité

Publié le par Espiel71 Militante

Si j’ai bien tout compris du G20 qui vient de se terminer à Pittsburgh avec des résultats bien plus légers qu’on ne le dit (G vain ?), autrefois les Américains sauvaient la planète en consommant toujours plus, en s’endettant encore plus et en devenant magnifiquement obèses. La crise étant passée par là, les Américains n’ont plus les moyens d’être obèses à crédit. Ils demandent donc aux Chinois de faire les cigales à leur tour au lieu de faire les fourmis, autrement dit de consommer plus, de devenir gros pour faire grossir la croissance mondiale. Car c’est ça le miracle du capitalisme : si un pays riche ne se dévoue pas pour devenir obèse, c’est le monde entier qui crève la dalle et maigrit !

 

Publié dans Ce que je sais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article