Mobilisation pour un référundum sur le service public postal

Publié le par Espiel71 Militante




http://www.appelpourlaposte.fr/


Comité national contre la privatisation de La Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal 

Référendum postal le 3 octobre 2009

A LA UNE : Revue de presse suite à la conférence de presse du Comité national et du passage de la loi en conseil des ministres le mercredi 29 juillet 2009.


La profession de foi, l’affiche et le bulletin de vote pour le 3 octobre sont disponibles dans la rubrique matériel de campagne.


LA POPULATION DOIT SE PRONONCER sur la privatisation de la Poste par une consultation populaire

Le Président de la République n’a pas répondu aux interpellations du Comité National qui l’appelle à organiser un référendum sur le service public postal.

Réuni en assemblée plénière le 6 juillet 2009, le comité national contre la privatisation de La Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal a choisi la date de la consultation nationale sur l’avenir de La Poste :

Elle se tiendra le samedi 3 octobre 2009.

Les organisations signataires de l’appel pour La Poste s’engagent à tout mettre en œuvre pour la réussite de cette consultation.

Organisée localement partout en France par les comités locaux et collectivités partenaires de l’action du comité national, cette consultation pourra se tenir dans les mairies comme devant les bureaux de poste, dans la transparence et la démocratie pour que chacun ait une chance de se prononcer sur le projet de privatisation de La Poste.

  
Statut de La Poste :
les précédents GDF et France Télécom...

 

Le processus de transformation de La Poste en société anonyme à capitaux publics sera mené à terme début 2010. Devant l'inquiétude syndicale, le gouvernement claironne que ce changement de statut ne débouchera pas sur une privatisation de l'entreprise postale. Retour sur les précédents Gaz de France et France Télécom.

Publié dans Ce que je sais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article